Disparitions InquiĂ©tantes đŸ“Č ☎ đŸ’»

MERCI de bien vouloir diffuser MASSIVEMENT ces

AVIS DE RECHERCHES autour de vous, oĂč que vous vous trouviez.

Etre attentif à des comportements, à des visages croisés et remarqués, à de petites choses qui peuvent sembler anodines, peut sauver la vie d'un enfant ou d'un adulte en grande difficulté.

Soyez infiniment remerciĂ©s 

"Ce qu'il y a de plus doux au monde, c'est la tristesse qu'on partage : les larmes qui se mĂȘlent Ă  d'autres larmes sont un baume pour la douleur."

(Citation de George Sand)

"Continue de te battre pour ce que tu crois, mĂȘme si c'est parfois trĂšs difficile. Dis-toi que certaines batailles sont plus longues Ă  gagner que d'autres, et ne perd jamais espoir."

(Citation d'Alexandra Julien) 


logo-arpd

  ▀   Concernant l' A. R. P. D  ▀

IMPORTANT

A TOUS LES VISITEURS,

Vous pouvez contacter l'Association au 06 32 78 29 25

ou par mail : contact@arpd.fr

il vous est aussi possible de faire vos demandes, par mail de prĂ©fĂ©rence, en allant sur le site colonne de gauche : l’ARPD en France, dans l’onglet nos antennes.


122500801 

Le 116 000 est le numĂ©ro d'urgence gratuit accessible 24 h/ 24  et  7 j/ 7 en cas de disparition d'enfant

Nos Ă©quipes ont pour mission d’écouter et soutenir les familles d’enfants disparus.

Nous intervenons auprĂšs des familles dans le cadre de fugues, d’enlĂšvements parentaux en France ou Ă  l’étranger, de disparitions inquiĂ©tantes de mineurs et de jeunes majeurs (de moins de 25 ans).

Posté par Recherches à 16:15 - Permalien [#]

26 mai 2020

Journée internationale des enfants disparus : en Corse, Alessia et Livia restent dans les mémoires.

alessia_livia_1-4839184

Toutes les 10 minutes, un enfant est signalé disparu en France.
Ce 25 mai , journĂ©e Internationale des Enfants Disparus est l’occasion de rappeler le souvenir de ces petits dont la trace s’est perdue .... parfois en Corse. Comme Alessia et Livia, jumelles suisses, en 2011.
Alessia et Livia, perdues de vue en Corse.
Vous avez peut-ĂȘtre croisĂ© leurs petits visages dans les halls d’aĂ©roport ; souvent dĂ©coupĂ©es dans des photos de famille, ces portraits, rĂ©unis sur une affiche, sont trĂšs souvent placardĂ©s Ă  l’abord des postes de contrĂŽle d’identitĂ©. Tout le monde ne les remarque pas ; mais ceux qui les voient, comme happĂ©s par ces avis de recherches d’enfants, restent longtemps hantĂ©s par ces regards plein de vie, de joie, de malice. Ces regards dont on voudrait tant qu’ils brillent encore.

enfants_disparus-4839178

Ceux qui les auront regardĂ©s n’oublieront pas le ruban bleu dans le carrĂ© chĂątain impeccablement coupĂ© de Marion ; l’air timide d’Estelle, dans son pull rouge; les joues rebondies du petit Yannis ; la blondeur de Livia et de sa soeur Alessia, figĂ©e Ă  jamais dans ce large sourire qui soulĂšve ses fines lunettes cerclĂ©es de mĂ©tal mauve.
Selon l’avis de recherche, ces deux petites jumelles ont Ă©tĂ© officiellement vues pour la derniĂšre fois Ă  Saint-Sulpice en Suisse, le 30 janvier 2011.
Mais c’est en Corse que la piste des fillettes a conduit les enquĂȘteurs. Impossible d’oublier cette quĂȘte qui fit la une des journaux. Cet espoir fou qui a tenu la France et la Suisse en haleine, le temps que tous les renseignements soient exploitĂ©s.
Quelqu’un avait entendu les petites Ă  bord du ferry reliant Marseille Ă  Propriano, cette nuit du 31 janvier. Dans cette commune de l’extrĂȘme sud, une commerçante pensait bien les avoir aperçues ce matin du 1er fĂ©vrier.
On croira un moment avoir localisĂ© la voiture du pĂšre dans le Centre Corse, et puis dans le Cap, prĂšs de la plage de Tamarone, oĂč les recherches se concentrĂšrent, dans un sordide suspense. Las ! Rien ne permettra de localiser Alessia et Livia. Elles avaient six ans.
La douleur de la perte et celle de l’ignorance .
Ce que l’on sait aujourd’hui de cette histoire, c’est que Matthias Schepp, ce pĂšre qui les avait enlevĂ©es en marge d’une procĂ©dure de divorce, embarquera seul Ă  bord d’un Bastia-Toulon le 1er fĂ©vrier 2011.
Qu’il traversera l’Italie en voiture pour atteindre la bourgade de Cerignola, dans la rĂ©gion des Pouilles. Que le 3 fĂ©vrier, il se jettera sous un train reliant la ville de Milan Ă  celle de Bari.
Et que juste avant son suicide, il aura Ă©crit Ă  la mĂšre des petites filles, une lettre dans laquelle il affirmera avoir tuĂ© leurs enfants avec ces mots : "elles reposent en paix, elles n’ont pas souffert, tu ne les reverras plus."
De fait, depuis neuf ans, personne ne les a revues. Pour leur mĂšre, la douleur de la perte s’est conjuguĂ©e Ă  celle de l’ignorance. Mais Irina Lucidi ne s’y est pas rĂ©solue.
"Vous souvenez-vous de votre maman ?"
Elle s’est engagĂ©e dans une fondation pour soutenir les autoritĂ©s dans des cas de disparitions, et faire Ă©voluer la lĂ©gislation suisse. Et en janvier dernier, Ă  travers cette association non-gouvernementale Missing Children Switzerland, la mĂšre d’Alessia et Livia a lancĂ© un nouvel appel Ă  tĂ©moins, sur Facebook. Avec une photo artificiellement vieillie pour donner l’idĂ©e de ce Ă  quoi les filles, qui seraient aujourd’hui ĂągĂ©es de 15 ans, devraient ressembler.
Et au-dessus de ces deux visages d’adolescentes, ce message poignant : "Alessia et Livia, vous souvenez-vous de votre maman ?"
200 clubs de football partenaires.
Que faire ? En ce 25 mai, JournĂ©e internationale des enfants disparus crĂ©Ă©e en 2003, les initiatives se multiplient. Cette annĂ©e, plus de 200 clubs de football, parmi les plus grands (Liverpool, Barcelone, Marseille, Borussia Dortmund, AC Milan, Paris SG, Real Madrid, Manchester United) dont les 86 membres de l'European Club Association contribuent Ă  la recherche d’enfants : sur leur compte Twitter, les photos d’enfants disparus dĂ©fileront toute la journĂ©e.
"A l’origine, l’idĂ©e vient de l’AS Roma", explique Laureen Burbau, la responsable communication et mĂ©dias de Droit d’Enfance en charge du 116000, le numĂ©ro d’urgence d’enfants disparus. "Le club a dĂ©cidĂ© l’an dernier de publier une image d’enfant disparu sur les rĂ©seaux sociaux Ă  chaque transfert de joueur. En Italie, ça a permis de retrouver 6 enfants".
6 enfants retrouvés en Italie grùce aux réseaux sociaux
Retrouver, un mot aussi rare que précieux dans ces histoires. "Nous utilisons énormément les réseaux sociaux, poursuit Laureen Burbau et ça fonctionne, ça permet de recueillir des témoignages, de faire avancer les recherches."
D’oĂč la nĂ©cessitĂ© de communiquer sur ce numĂ©ro d’urgence encore peu connu, le 116 000, numĂ©ro gratuit et europĂ©en, qui aide les familles recherchant leur enfant. Et elles sont nombreuses.
51287 disparitions signalées en 2019
En France, 51 287 disparitions de mineurs Ă©taient inscrites au Fichier des personnes recherchĂ©es (FPR) l’an dernier.

Une chiffre Ă  prendre avec des pincettes.
"Il ne s’agit pas de 51287 enfants diffĂ©rents, mais du nombre de signalements. MĂȘme le ministĂšre de l’IntĂ©rieur ne peut donner le nombre de disparitions exactes. Certains fuguent plusieurs fois. Un tiers des fugueurs est retrouvĂ© dans les 72 heures. Un tiers au bout de quelques semaines, quelques mois. Un tiers reste en errance jusqu’à sa majoritĂ©. Il sort alors du fichier des personnes recherchĂ©es, sauf si sa disparition est jugĂ©e inquiĂ©tante."
En 2019, 522 de ces signalements concernent des enlĂšvements parentaux ; 918 sont des disparitions de mineurs jugĂ©es inquiĂ©tantes. Retrouver ceux-lĂ  tient du miracle. Les disparitions jamais Ă©lucidĂ©es, trop souvent criminelles, donne Ă  cette journĂ©e internationale son autre raison d’ĂȘtre.
"Ce 25 mai, c’est pour se souvenir de ces enfants toujours disparus, de la douleur des familles. C’est un devoir de mĂ©moire." Un devoir qui a son symbole, le myosotis, choisi pour son nom anglais : forget me not (ne m’oublie pas).

https://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/haute-corse/journee-internationale-enfants-disparus-corse-alessia-livia-restent-memoires-1833350.html?fbclid=IwAR2a2hYtP6-zRhQEnhPlgFc7oVD_uwjsSvgzvTqq8359RlxBMkcxJ9oD_e8

ARPD, Assistance et Recherche de Personnes Disparues, Association

L'A.R.P.D. oeuvre dans les disparitions et fugues de Mineurs , Majeurs et aussi en cas d'enlĂšvement parental. Notre association est depuis 16 ans Ă  votre disposition, vous avez des soucis pour...

https://www.facebook.com

Posté par Recherches à 09:54 - Permalien [#]

Le petit Habib Nedder n'a toujours pas été retrouvé.

# Mise Ă  Jour - RAPPEL #

AVIS DE RECHERCHE

APPEL A TEMOINS

100583616_3787453461325372_5783938732746866688_n

Le 24 avril 2014 le corps de son pÚre Medhi a été découvert .
Mais aucune trace du petit Habib.

4841ad97ca

Qui aurait vu le petit Habib Nedder ?

qui n'est plus un bébé ...


La Maman du petit Habib porte à notre connaissance le nouveau site dédié à son petit garçon.

Voici le lien :

ACCUEIL

​DISPARITION DE MON PETIT GARCON HABIB NEDDER nĂ© le 16/12/2012 AVIS RECHERCHE ENFANT HABIB NEDDER Nous recherchons toujours le petit Habib NEDDER, ĂągĂ© de 20 mois, disparu depuis le 19 janvier 2014, suite Ă  un enlĂšvement parental.

https://habibnedder.fr
°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

RAPPEL / DISPARITION

du petit Habib Nedder,

né le 16 décembre 2012, a disparu le 19 janvier 2014.

Merci de continuer Ă  diffuser son Avis de Recherche

En cas d'informations pouvant permettre son retour,

contacter le 01 40 97 80 16

NEDDER-Habib-gallerie-2-127x158

NEDDER-Habib-gallerie-1-127x158

DT7DStTX4AEt8it

DT681jsXkAAyEt5

Enfants Disparus (@116000FRANCE) | Twitter

The latest Tweets from Enfants Disparus (@116000FRANCE). Le 📞116 000 est le numĂ©ro d'urgence officiel lors de la disparition d'un enfant. Disponible 24h/7j, partout en Europe, et entiĂšrement gratuit. France

http://twitter.com

Posté par Recherches à 09:29 - Permalien [#]

André POITEVIN, 20 ans, disparu à NANTES (44 - Loire.Atlantique) entre le 14 et 15 Avril 2012.

# Mise Ă  Jour - RAPPEL #

AVIS DE RECHERCHE

APPEL A TEMOINS

( Disparition de longue date : 2012 )

100782261_3787361421334576_2955518690327527424_n

Disparu dans la nuit de samedi 14 au dimanche 15 Avril 2012 Ă  l'Ăąge de 20 ans .
Aux environs de 4H00 du matin, il se trouvait dans la discothĂšque Le Loft 9 rue franklin, dans le centre ville de Nantes.
Il s'est mystérieusement volatilisé.
Depuis , sa famille n'a plus aucune nouvelle.
Au moment de sa disparition, il portait les mĂȘme vĂȘtements que sur la photo. Il Ă©tait Ă©galement vĂȘtu d'une veste en cuir marron, noir Ă  capuche.
AndrĂ©, un jeune homme brun, Ă©tait vĂȘtu d’un pantalon blanc, d’une chemise violette Ă  carreaux et d’une veste noire Ă  capuche.
Toute personne pouvant fournir des renseignements sur cette disparition peut contacter le commissariat de police WALDECK ROUSSEAU au 02 53 46 70 00 ou le 17 (Police Secours)

https://www.arpd.fr/actualite-6951-andre-poitevin-disparu-a-nantes-44.html

ARPD, Assistance et Recherche de Personnes Disparues, Association

L'A.R.P.D. oeuvre dans les disparitions et fugues de Mineurs , Majeurs et aussi en cas d'enlĂšvement parental. Notre association est depuis 16 ans Ă  votre disposition, vous avez des soucis pour...

https://www.facebook.com

Posté par Recherches à 09:22 - Permalien [#]

100513960_2980176005382170_8750570835636387840_n

Chaque annĂ©e, environ 50 000 enfants disparaissent en France et certains ne sont jamais retrouvĂ©s. Un numĂ©ro existe pour les familles et proches d’enfants disparus : le 116 000.
En France, toutes les dix minutes, un enfant disparaĂźt. Chiffre rappelĂ© ce lundi 25 mai Ă  l’occasion de la 18e journĂ©e internationale des enfants disparus.
50 000 disparitions d'enfants par an
L'annĂ©e derniĂšre, plus de 51 000 enfants ont disparu. Il y plusieurs cas de figures : des enfants qui font des fugues et qui ne reviennent jamais, enlevĂ© par l’un des deux parents ou lors d’une mauvaise rencontre. Le but principal de la JournĂ©e internationale des enfants disparus est de se remĂ©morer les noms et les visages des enfants qui ont Ă©tĂ© portĂ©s disparus et de diffuser un message de solidaritĂ© Ă  l'Ă©chelle internationale pour les parents qui ne savent pas oĂč leur enfant est ou ce qu'il ou elle est devenu(e).
Un numéro spécial : le 116 000
Chaque 25 mai permet aux personnes sensibles Ă  la cause des enfants disparus et de leurs familles de se mobiliser pour mieux faire connaitre l’action des associations et leur apporter les moyens de leur action. Ainsi la pĂ©riode du 25 mai est-elle consacrĂ©e de façon rĂ©currente Ă  la communication autour du n° d’appel 116 000, numĂ©ro europĂ©en gratuit et disponible 24h/24 pour recevoir les appels de personnes concernĂ©es par une disparition d’enfant.

ARPD, Assistance et Recherche de Personnes Disparues, Association

L'A.R.P.D. oeuvre dans les disparitions et fugues de Mineurs , Majeurs et aussi en cas d'enlĂšvement parental. Notre association est depuis 16 ans Ă  votre disposition, vous avez des soucis pour...

https://www.facebook.com

Posté par Recherches à 09:17 - Permalien [#]

ENFANTS DISPARUS

 # Mise Ă  Jour - RAPPEL #

( Disparition de longue date : 1997 )

100560114_2982521228480981_628858494321164288_n

 

A l'occasion de la journée mondiale des enfants disparus ce lundi, la police lance un appel à témoins sur les réseaux sociaux pour tenter une nouvelle fois de découvrir ce qui est arrivé à Cécile Vallin, 17 ans en 1997, date de sa disparition.
La jeune femme ĂągĂ©e de 17 ans Ă  l'Ă©poque est partie Ă  pied en fin de journĂ©e de son domicile, oĂč elle vit avec sa mĂšre.
Elle a été aperçue pour la derniÚre fois sur une route départementale en direction de Chambéry. Puis plus rien.
Les policiers de l'OCRVP - Office central de la répression des violences aux personnes - dit vouloir mettre un coup de projecteurs sur cette disparition, à l'occasion de la journée mondiale des enfants disparus.
L'appel à témoins a été lancé sur Twitter lundi matin, avec des détails concernant Cécile Vallin le jour de sa disparition.
Peut-ĂȘtre, quelque part, ça va faire tilt. Et peut-ĂȘtre qu'on saura grĂące Ă  ça ce qui est arrivĂ© Ă  CĂ©cile - Jonathan Oliver, le pĂšre de CĂ©cile Vallin.
Joint, le pĂšre de CĂ©cile Vallin, Jonathan Oliver, s'est dit content et mĂȘme soulagĂ© d'apprendre cette initiative : "c'est formidable. Pour moi ce qui est extrĂȘmement important c'est qu'on n'oublie pas CĂ©cile, que le plus possible de gens voient son image, voient les informations la concernant".
Un autre appel Ă  tĂ©moins est lancĂ© dans le mĂȘme temps, celui-ci concernant la disparition d'un enfant de 8 ans, Mathis Jouanneau, en septembre 2011 Ă  Caen.

ARPD, Assistance et Recherche de Personnes Disparues, Association

L'A.R.P.D. oeuvre dans les disparitions et fugues de Mineurs , Majeurs et aussi en cas d'enlĂšvement parental. Notre association est depuis 16 ans Ă  votre disposition, vous avez des soucis pour...

https://www.facebook.com

 

Antoine ZOIA - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
Habbib NEDDER - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
Lucas Tronche - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org

Axelle MOERCKEL - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org

David RAJA - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
Yannis MORE - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
Aurélien Pollet - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
Denise PIPITONE - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
Antoine BRUGEROLLE DE FRAISSINETTE - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
Nathalie MAZOT - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
Yves Bert - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
Laurent Devred - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org

Charazed Bendouiou - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
Estelle Mouzin - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
Mathieu Broutin - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org

Tatiana ANDUJAR - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
LĂ©o BALLEY - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
JĂ©rome CANTET - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org

CĂ©cile VALLIN - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org

Aurore PINÇON - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
Marion WAGON - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
Ludovic Janvier - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
Joffrey Dagneau - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org
Manuela Torres - APEV, Aide aux Parents d'Enfants Victimes

L'APEV, association d'aide aux parents dont un enfant a disparu ou a été assassiné, a pour but l'accompagnement des parents, la prévention et l'amélioration du droit des victimes.

http://www.apev.org

Posté par Recherches à 09:13 - Permalien [#]

Disparition de Malik Boutvillain : ses sƓurs interdites de dĂ©pĂŽt de plainte, aprĂšs un appel malveillant.

# Mise Ă  Jour - RAPPEL #

101025138_685127615658809_387901487461695488_n

25 mai 2020 : journée des enfants disparus
Alors oui Malik est un majeur mais il reste l’enfant de quelqu’un...
TOUS les disparus sont les enfants de quelqu’un...
Ça devrait ĂȘtre la journĂ©e des disparus (majeurs et mineurs) mais bon pour cela faudrait dĂ©jĂ  que l’état en ai quelque chose Ă  faire d’eux...
Dame justice ouvre tes yeux
Bien triste date

ARPD, Assistance et Recherche de Personnes Disparues, Association

L'A.R.P.D. oeuvre dans les disparitions et fugues de Mineurs , Majeurs et aussi en cas d'enlĂšvement parental. Notre association est depuis 16 ans Ă  votre disposition, vous avez des soucis pour...

https://www.facebook.com


Samedi 22 fĂ©vrier, Dalila Boutvillain reçoit un appel sur son portable, dont le numĂ©ro figure sur d'anciennes affiches de recherche, concernant la disparition de son frĂšre Malik, en mai 2012 Ă  Échirolles, alors qu'il Ă©tait parti faire son footing, sans argent, sans papier d'identitĂ©, sans portable.

L'appel troublant d'une femme qui prĂ©tend ĂȘtre avec Malik

Une voix de femme dit : " Merci de me contacter au plus vite, parce que j'ai Malik avec moi, disparu depuis 2012." AussitĂŽt, Dalila rappelle la personne dont le numĂ©ro s'affiche sur son portable. Mais, celle-ci raccroche aprĂšs l'avoir insultĂ©e.

Dalila et sa sƓur Karima dĂ©cident alors de se rendre Ă  l'HĂŽtel de police de Grenoble pour signaler ce fait troublant Ă  la police et dĂ©poser plainte. "Si cette personne est dĂ©rangĂ©e dans sa tĂȘte et dit n'importe quoi, il faut le vĂ©rifier. Mais si elle dĂ©tient une information importante sur mon frĂšre, il faut le vĂ©rifier encore plus ! La police a tout ce qu'il faut pour gĂ©olocaliser l'appel car il n'Ă©tait pas masquĂ© !" s'exclame Dalila.  Pourtant, quand elle arrive avec sa sƓur Karima au commissariat, c'est la douche froide.

La police refuse de prendre la plainte des sƓurs Boutvillain

"On n'a pas voulu prendre notre plainte, expliquant que pour cela il fallait un motif. Alors on a dit appel malveillant. On nous a dit, non, il en faut plusieurs. Alors on a dit, sĂ©questration. A l'accueil, le policier a appelĂ© Ă  la PJ l'enquĂȘteur qui s'occupe du dossier de Malik. Celui-ci a dit de faire seulement une main courante et qu'il nous tiendrait au courant. Mais comme on n'avait aucune information, on est revenu ce mardi, et c'est lĂ  qu'on nous a dit qu'on ne pouvait pas prendre notre plainte. Or, la loi prĂ©voit que tout citoyen peut dĂ©poser plainte et que la police ou la gendarmerie ne peuvent refuser de l'enregistrer" s'indignent les deux sƓurs.

Dalila et Karima sont Ă©cƓurĂ©es : "Ce coup de fil mystĂ©rieux est arrivĂ© deux jours avant l'anniversaire de Malik. Il aurait eu 40 ans, ce 24 fĂ©vrier ! Cela ravive notre douleur. Et cela nous rappelle aussi que quand Malik avait disparu en 2012, la police avait dĂ©jĂ  refusĂ© de prendre notre plainte pour disparition inquiĂ©tante. On nous avait dit que Malik Ă©tait majeur. C’est nous qui avons dĂ» mener l'enquĂȘte pour essayer de le retrouver ! En vain..."

Malik Boutvillain aurait eu 40 ans le 24 février dernier

Mais aprĂšs l'affaire Lelandais, la justice s'est intĂ©ressĂ©e Ă  plusieurs disparitions non Ă©lucidĂ©es en RhĂŽne Alpes. La cellule Ariane de la Gendarmerie a alors travaillĂ© sur 900 dossiers pour n'en garder que 40, dont celui de Malik Boutvillain. D'aprĂšs leurs recherches, Malik aurait peut-ĂȘtre pu croiser la route du "prĂ©dateur" Nordhal Lelandais, mis en examen pour les meurtres du Caporal Noyer et de la petite MaĂ«lys.

L'enquĂȘte concernant la disparition de Malik a donc Ă©tĂ© rouverte par le parquet de Grenoble en 2018. Un appel Ă  tĂ©moins avait Ă©tĂ© lancĂ© en mai 2019. Pour l'instant, sans rĂ©sultat. C'est pourquoi la famille du disparu ne comprend pourquoi, alors que, peut-ĂȘtre, avec ce coup de fil, il se passe enfin quelque chose dans le dossier, la police ne fait rien et refuse de prendre la plainte.

Maßtre Boulloud, l'avocat des Boutvillain, a écrit de son coté à la juge d'instruction en charge du dossier pour lui demander de faire les investigations nécessaires, suite à cet appel prétendant que Malik était vivant.

"Cela est terrible pour nous, car on pense qu'il est mort mais on ne sait pas comment et surtout oĂč est son corps. Et lĂ , il y a cet appel. On est perdu et personne ne nous tend la main." concluent Dalila et Karima.

Disparition de Malik Boutvillain : ses sƓurs interdites de dĂ©pĂŽt de plainte, aprĂšs un appel malveillant

Dalila et Karima Boutvillain sont en colĂšre. Alors qu'elles ont reçu, le 22 fĂ©vrier dernier, un appel affirmant que leur frĂšre, Malik, disparu depuis 8 ans, Ă©tait vivant, la police de Grenoble, chargĂ©e de l'enquĂȘte, a refusĂ© de prendre leur plainte pour appel malveillant et sĂ©questration.

https://www.francebleu.fr

Posté par Recherches à 09:07 - Permalien [#]

La mĂšre de Mathis diffuse un nouveau portrait de son fils et assigne l'Etat en justice.

# Mise Ă  Jour - RAPPEL #

Mathis Jouanneau a disparu alors que son pÚre, Sylvain Jouanneau le gardait un week-end début septembre 2011.
Il ne l'a jamais ramené chez sa mÚre à Mondeville, prÚs de Caen (Calvados).
Quelques semaines plus tard, Sylvain Jouanneau est retrouvĂ© et arrĂȘtĂ© dans le secteur d'Avignon sans son fils. Il est condamnĂ© pour enlĂšvement et sĂ©questration en 2015 Ă  20 ans de rĂ©clusion criminelle.

74269896_3066221043448621_6056710971844460544_n

Mathis a disparu depuis huit ans. Le jeune garçon, enlevé par son pÚre, aurait 16 ans aujourd'hui.
Sa mÚre va assigner l'Etat en justice. Un nouveau portrait est diffusé pour tenter de le retrouver.
On lui a enlevé en septembre 2011 un petit garçon. La photo lui renvoie aujourd'hui le visage d'un adolescent de 16 ans.
C'est un choc à chaque fois que j'ai une nouvelle photo, c'est le temps qui passe, huit ans ont passé et c'est compliqué." Pour la deuxiÚme fois, Nathalie Barré a sollicité les services du National center for missing and exploited children, une association américaine travaillant avec le FBI. Comme en 2015, elle a réalisé une portrait de Mathis "vieilli", une simulation de ce à quoi il pourrait ressembler aujourd'hui.
Ce portrait va ĂȘtre d'abord transmis Ă  interpol. Il sera Ă©galement diffusĂ© sur les rĂ©seaux sociaux, sous forme d'affiches et d'autocollants par le comitĂ© de soutien Ă  Mathis. Mais l'idĂ©al selon Nathalie BarrĂ© et son avocate, ce serait "un appel Ă  tĂ©moins national avec les magistrats en charge du dossier pour rĂ©veiller des souvenirs auprĂšs d'un maximum de personnes". Un appel Ă  tĂ©moins que les deux femmes disent attendre depuis quatre ans maintenant.
Asssigner l'Etat en justice.
Pour faire "faire bouger les choses", elles ont dĂ©cidĂ© d'attaquer la justice...en justice. "Nous avons dĂ©cidĂ© d'assigner l'Etat, c'est Ă  dire de lui faire un procĂšs, pour dysfonctionnement du service public de la justice. Il y a eu des retards, des carences, des choses qui sont totalement anormales", dĂ©nonce MaĂźtre Aline Lebret, "On a notamment fait disparaĂźtre des scellĂ©s, des Ă©lĂ©ments de preuve, des piĂšces sur lesquelles on peut enquĂȘter." Et de citer en exemple le camping-car de Sylvain Jouanneau , le pĂšre de Mathis, vendu aux enchĂšres.
Si l'Etat est condamné, Nathalie Barré sera indemnisée.

"Mais ce n'est pas le but", souligne l'avocate de Nathalie BarrĂ©, "On demande que cette photo soit diffusĂ©e au niveau national, qu'il y ait une confĂ©rence de presse. C'est quand mĂȘme pas trĂšs compliquĂ© Ă  organiser. Nous, parties civiles, on ne peut pas le faire, pas simplement comme pourrait le faire le procureur de la RĂ©publique ou le juge d'instruction. Il faut mettre en relation la photo de Mathis avec un numĂ©ro de la police nationale, un numĂ©ro vert, et des enquĂȘteurs qui doivent ĂȘtre prĂȘts, derriĂšre, Ă  recevoir les tĂ©moignages."
Le pĂšre, Sylvain Jouanneau, veut lui aussi porter plainte.
Sylvain Jouanneau, le pĂšre de Mathis, a Ă©tĂ© condamnĂ© en 2015 Ă  20 ans de rĂ©clusion pour l’enlĂšvement et la sĂ©questration de son fils Mathis. Il compte lui aussi porter plainte mais contre les policiers en charge de l'enquĂȘte dans le cadre de l'information judiciaire ouverte en 2014 contre X pour homicide. Il considĂšre que les investigations de l'antenne caennaise de la police judiciaire sont menĂ©es Ă  son encontre. Il tente d'ailleurs d'obtenir le statut de partie civile dans ce dossier, un statut que lui a retirĂ© le juge d'instruction en fĂ©vrier dernier. Le pĂšre de Mathis a fait appel de cette dĂ©cision.

Sylvain Jouanneau peut-il ĂȘtre Ă  la fois victime et auteur de la disparition de son fils Mathis, Ă  Caen en 2011 ?

ARPD, Assistance et Recherche de Personnes Disparues, Association

L'A.R.P.D. oeuvre dans les disparitions et fugues de Mineurs , Majeurs et aussi en cas d'enlĂšvement parental. Notre association est depuis 14 ans Ă  votre disposition, vous avez des soucis pour...

https://www.facebook.com

Posté par Recherches à 08:55 - Permalien [#]

Maëna ANDRE, 16 ans, disparue à FAYENCE (83 - Var) dans la nuit du 12 au 13 mai 2020.

# Mise Ă  JOUR- RAPPEL #

DISPARITION INQUIETANTE

D'UNE PERSONNE MINEURE

100473863_2719745691468823_8375883480780767232_o

Nous sommes toujours sans nouvelles de Maena aprĂšs 10 jours d'attente dans l'angoisse qui devient plus insupportable chaque jour...

Les derniÚres pistes de gendarmerie tournent autour de Saint-Maximin, Brignoles et Barjols mais rien n'exclut le reste du var et la région, elle peut se déplacer à tout moment.

Si vous ĂȘtes dans ce secteur n'hĂ©sitez pas Ă  partager sur tous les rĂ©seaux qui vous semblent utiles...

Merci à tous, votre aide nous est précieuse et indispensable...


97510759_4240531715972159_2186665608144224256_o

VĂȘtue probablement d’une veste grise Ă  capuche, d’un jean bleu et de baskets de couleur noire.
MaĂ«na n’a pas d’argent, pas de papiers ni d’affaires personnelles.
En cas d'informations, veuillez contacter les enquĂȘteurs au : 04 94 39 16 40.
SOURCE : GENDARMERIE DE LA BRIGADE DE FAYENCE ( VAR )

Maëna André, 16 ans, a quitté son domicile familial de Fayence dans la nuit du mardi 12 au mercredi 13 mai, sans aucune explication.
De corpulence mince, la jeune fille, aux cheveux chùtains foncés raides, mesure 1,83 m.
Au moment de sa disparition, elle Ă©tait probablement vĂȘtue d’une veste grise Ă  capuche, d’un jean bleu, et de baskets de couleur noire. Elle porte un piercing et un anneau Ă  l’oreille droite.
Pour l’heure, les gendarmes effectuent des recherches autour des diffĂ©rents points de chute vers lesquels l’adolescente - qui a dĂ©jĂ  fuguĂ© par le passĂ© -, aurait pu se rĂ©fugier.
Toute personne susceptible de dĂ©tenir des informations permettant d’aider les enquĂȘteurs est priĂ©e de contacter le 04 94 39 16 40 ou de composer le 17, 24h/24, 7j/7.

97385256_2953907121342392_8885243971903684608_n


ARPD, Assistance et Recherche de Personnes Disparues, Association

L'A.R.P.D. oeuvre dans les disparitions et fugues de Mineurs , Majeurs et aussi en cas d'enlĂšvement parental. Notre association est depuis 16 ans Ă  votre disposition, vous avez des soucis pour...

https://www.facebook.com

Posté par Recherches à 08:48 - Permalien [#]
21 mai 2020

Le corps de Monsieur Gérard BASTIANI, Niçois, disparu en 2018, a été retrouvé.

98362404_3769452029792182_2241994953104293888_o

Le dĂ©nouement d’une dĂ©chirante et interminable attente.
"Savoir le fin mot de l’histoire, on n’y croyait plus", soufflent Jauffrey, Romain et Xavier Bastiani.
Des ossements, appartenant à leur pÚre, Gérard, ont été retrouvés par hasard, le 3 mai, dans les pentes du Mont-Boron, sur le versant menant à Villefranche-sur-Mer.
Le 27 fĂ©vrier 2018, vers 10 heures le matin, leur paternel, 64 ans, disparaissait dans les rues de Nice. Comme Ă©vanoui dans la nature. L’artisan en peinture-rĂ©novation avait quittĂ© le domicile de sa maman, au pied de la colline de Cimiez comme il le faisait souvent. Pour une balade. Et puis plus rien.
Il faut dire que, depuis deux ans, la mĂ©moire de GĂ©rard Bastiani lui faisait parfois dĂ©faut, abĂźmĂ©e par la maladie d'Alzheimer. Des absences qui n’empĂȘchaient pas cet homme athlĂ©tique d’avoir une vie active, de se rendre sur ce bord de mer qu’il affectionnait tant, de retrouver chaque soir la chaleur du domicile oĂč l’attendait l’affection de sa maman.
À sa disparition, ses trois fils, Ă©paulant la grand-mĂšre paternelle, s’étaient donc lancĂ© dans une quĂȘte Ă©perdue pour retrouver leur pĂšre. MĂ©dias, rĂ©seaux sociaux, flyers, affiches: ils ont placĂ© dans ces recherches une Ă©nergie qu’on dit du dĂ©sespoir, en tout cas Ă  la hauteur de leur amour.
Rien n’a Ă©tĂ© laissĂ© au hasard.
La ville a Ă©tĂ© ratissĂ©e, des voisins interrogĂ©s, ses itinĂ©raires de prĂ©dilection parcourus. Ils ont mĂȘme poussĂ© jusqu’en Italie. Seule une voisine, et un garagiste avaient tĂ©moignĂ© l’avoir vu passer ce jour-lĂ . Maigre. La vidĂ©o diffusĂ©e par Nice-Matin avait pourtant dĂ©passĂ© les 500 000 vues et les 25.000 partages.
Il est peu de dire que leur chagrin, leur inquiĂ©tude, avaient Ă©mu toute la ville, et bien au-delĂ . Sur la photo de l’avis de recherche, GĂ©rard Bastiani apparaissait en pull chinĂ© noir et gris, un large sourire Ă©clairant son visage aux tempes grisonnantes et ses yeux bleus.
Ce mercredi, le procureur de la République de Nice, Xavier Bonhomme, a confirmé à Nice-Matin que les restes retrouvés début mai étaient bien ceux, expertise odontologique à la clé, du disparu niçois.
Sa famille Ă©tait informĂ©e depuis quelques jours. Qu’est-il arrivĂ©?
La piste criminelle semble Ă©cartĂ©e par la justice. "Nous savons dĂ©sormais qu’il s’agit vraisemblablement d’un accident, tĂ©moigne Jauffrey. Des analyses plus poussĂ©es sont en cours, pour comprendre ce qui a pu se passer."
Chez les proches de GĂ©rard Bastiani, le soulagement l’emporte sur le chagrin. "Les deux sentiments sont mĂȘlĂ©s, forcĂ©ment, explique Jauffrey Bastiani. Mais il nous fallait une rĂ©ponse, nous l’avons."
La fin d’un calvaire que seules peuvent comprendre les familles comptant un proche disparu. Espoirs, fausses pistes, leurs recherches ont Ă©tĂ© Ă©maillĂ©es de mille peines et de kyrielles de belles rencontres.
Leur quĂȘte a aussi parfois attirĂ© des escrocs. Comme celui qui a tentĂ© de leur extorquer de l’argent. "On nous demandait une rançon en nous disant qu’il avait Ă©tĂ© enlevĂ©, qu’il se trouvait sĂ©questrĂ© dans un bar du quartier de la Madeleine Ă  Nice. Les lieux Ă©taient trĂšs prĂ©cis", se remĂ©more Jauffrey.
L’enquĂȘte judiciaire permettra finalement de rĂ©vĂ©ler qu’il s’agissait d’un escroc basĂ© au SĂ©nĂ©gal. La douleur attire les vautours.
Les pas de l’excellent marcheur qu’était GĂ©rard Bastiani que ses sorties emmenaient sur la Prom’ ou avenue Jean-MĂ©decin l’ont donc portĂ© jusqu’au Mont-Boron.
"C’est un lieu qu’il frĂ©quentait rĂ©guliĂšrement. Nous y Ă©tions allĂ©s Ă©videmment, dans le cadre des recherches, mais c’est immense."
Tous ont aujourd’hui une Ă©norme pensĂ©e pour ceux qui les ont Ă©paulĂ©s, encouragĂ©s, aidĂ©s. Jauffrey Bastiani a Ă©crit un message sur un bout de papier, Ă©crit en concertation avec ses proches. Il nous le lit, demande Ă  ce que ces mots aillent Ă  ceux qui leur sont destinĂ©s , "Nous adressons un grand remerciement aux personnes qui se sont impliquĂ©es dans les recherches, Ă  tous ceux qui se sont mobilisĂ©s, mais aussi Ă  la mairie, Ă  la prĂ©fecture, et Ă  l’équipe de Nice-Matin qui a Ă©tĂ© lĂ  dĂšs le dĂ©but."
Le message est transmis.
L’enquĂȘte Ă©tant toujours en cours, la famille n’a pas connaissance du lieu exact oĂč ses restes ont Ă©tĂ© retrouvĂ©s. Vraisemblablement l’un de ces chemins de traverse qu’il affectionnait tant, face la mer.

ARPD, Assistance et Recherche de Personnes Disparues, Association

L'A.R.P.D. oeuvre dans les disparitions et fugues de Mineurs , Majeurs et aussi en cas d'enlĂšvement parental. Notre association est depuis 16 ans Ă  votre disposition, vous avez des soucis pour...

https://www.facebook.com

Posté par Recherches à 00:18 - Permalien [#]