Disparitions InquiĂ©tantes đŸ“Č ☎ đŸ’»

MERCI de bien vouloir diffuser MASSIVEMENT ces

AVIS DE RECHERCHES autour de vous, oĂč que vous soyez.

Etre attentif à des comportements, à des visages croisés et remarqués, à de petites choses qui peuvent sembler anodines, peut sauver la vie d'un enfant ou d'un adulte en grande difficulté.

Soyez infiniment remerciĂ©s 

"Ce qu'il y a de plus doux au monde, c'est la tristesse qu'on partage : les larmes qui se mĂȘlent Ă  d'autres larmes sont un baume pour la douleur."

(Citation de George Sand)

"Continue de te battre pour ce que tu crois, mĂȘme si c'est parfois trĂšs difficile. Dis-toi que certaines batailles sont plus longues Ă  gagner que d'autres, et ne perd jamais espoir."

(Citation d'Alexandra Julien)


  ▀   Concernant l' A. R. P. D  ▀

IMPORTANT

A TOUS LES VISITEURS,

Vous pouvez contacter l'Association au 06 32 78 29 25

ou par mail : contact@arpd.fr

il vous est aussi possible de faire vos demandes, par mail de prĂ©fĂ©rence, en allant sur le site colonne de gauche : l’ARPD en France, dans l’onglet nos antennes.

 


HOMMAGE 

Les funĂ©railles de Jean-Yves Bonnissant auront lieu le vendredi 22 fĂ©vrier 2019 Ă  10h00 Ă  l'Ă©glise d'Ercheu (80400) 
Pas de plaques.
Seulement des fleurs naturelles ou des dons qui seront répartis pour le fleurissement ultérieur et diverses associations.

MANU association

Aide aux Familles Victimes d'une Disparition. Ce groupe ne diffuse que des Avis de Recherches de Personnes Disparues en France. Pour les avis de recherches des disparitions Hors de France,...

https://www.facebook.com

116869149

Aide aux familles victimes d'une disparition : Manu - Association

" Nul ne peut porter la peine de l'autre, mais marcher à ses cotés est toujours possible . . ." Devise de MANU association

https://manuassociation.org

Posté par Recherches à 16:15 - Permalien [#]

21 février 2019

Anthony Spileers, 17 ans , disparu Ă  Armentieres (59 - Nord) depuis le 14 FĂ©vrier 2019

AVIS DE RECHERCHE

52598500_2008346089233531_1358790930760466432_n

 

52941777_2011292828938857_9093100086719676416_n

 

 

 Ils lancent un appel de dĂ©tresse pour retrouver leur fils de 17 ans.

Depuis le jeudi 14 fĂ©vrier 2019 , Anthony, 17 ans, n’a plus remis les pieds chez lui, dans la modeste maison familiale de son quartier Saint-Roch.

InquiĂšte, CĂ©line sa mĂšre, multiplie les avis de recherche sur les rĂ©seaux sociaux car elle est persuadĂ©e que son fils a suivi son ex-compagnon, une personne qu’elle estime « peu recommandable ».

« Anthony, si tu lis cet article, donne-nous de tes nouvelles et rassure-nous. On t’aime et on ne veut que ton bien. Appelle-moi, je veux entendre le son de ta voix. Simplement pour me dire : « Maman, je suis Ă  tel endroit et je vais bien.» Reste en contact s’il te plaĂźt. »

L’appel est vibrant et CĂ©line, la maman d’Anthony, 17 ans, est dĂ©semparĂ©e.

Depuis jeudi, le jour de sa disparition, elle a contactĂ© la police et multipliĂ© les dĂ©marches, les publications sur les rĂ©seaux sociaux et a imprimĂ© plusieurs affichettes qu’elle distribue un peu partout.

« Il a dĂ©jĂ  fuguĂ©, confie-t-elle, mais une seule fois et il n’est parti que huit heures environ. Mais lĂ , c’est diffĂ©rent, je suis persuadĂ©e qu’il est parti avec mon ex-compagnon, JĂ©rĂŽme, pour le suivre dans les environs de NĂźmes et jouer la crapule.

Comme mon fils est influençable, mon ex a dĂ» l’embobiner. » Selon l’ArmentiĂ©roise, JĂ©rĂŽme, avec qui Anthony a vĂ©cu prĂšs d’un an et demi et qu’il « considĂšre comme son pĂšre », aurait « un casier judiciaire bien chargĂ© ».

Anthony Spileers a 17 ans, les yeux marron, les cheveux chĂątains et mesure 1,75 m. Le jour de sa disparition, il Ă©tait vĂȘtu d’une tenue de sport sombre et portait des chaussures de marque Nike. L’adolescent porte souvent une casquette.

Toute personne ayant des informations peut contacter le commissariat d’ArmentiĂšres au 03 20 17 23 23 ou CĂ©line, sa mĂšre, au 06 59 02 17 52

Pour la police et pour l’instant, cette disparition n’est pas jugĂ©e inquiĂ©tante. L’enquĂȘte est en cours.

https://www.arpd.fr/actualite-5744-anthony-spileers-17-ans-


https://twitter.com/arpd_fr/status/1097845802070876160

 

ARPD, Assistance et Recherche de Personnes Disparues, Association

L'A.R.P.D. oeuvre dans les disparitions et fugues de Mineurs , Majeurs et aussi en cas d'enlĂšvement parental. Notre association est depuis 14 ans Ă  votre disposition, vous avez des soucis pour...

https://www.facebook.com

 

Posté par Recherches à 23:41 - Permalien [#]

Hauts-de-France : L'association qui vous aide Ă  retrouver des proches disparus.

https://www.arpd.fr/actualite-5746-hauts-de-france-l-association-qui-vous-aide-a-retrouver-des-proches-disparus.html

52565918_2027198447346602_2041753905498423296_n

Hauts-de-France : L'association qui vous aide Ă  retrouver des proches disparus
L’association Assistance et recherche de personnes disparues a ouvert une antenne dans les Hauts-de-France.

L’ARPD, association de recherche de personnes disparues, ouvre une antenne à Lille.
Environ 40.000 personnes disparaissent chaque année en France.
L’ouverture d’une enquĂȘte officielle n’est pas systĂ©matique pour une personne majeure.
Chaque annĂ©e, des dizaines de milliers de personnes disparaissent en France. Et la rĂ©gion des Hauts-de-France n’est pas Ă©pargnĂ©e, il suffit de s’arrĂȘter sur le nombre d’appels Ă  tĂ©moins relayĂ©s par 20 Minutes. Si les forces de l’ordre se saisissent des disparitions qualifiĂ©es « d’inquiĂ©tantes », les autres ne font l’objet d’aucune investigation. C’est dans ce cas qu’intervient l’association ARPD dont une antenne vient d’ouvrir Ă  Lille.

Le droit de disparaĂźtre
Il est impossible de savoir avec prĂ©cision combien de personnes disparaissent chaque annĂ©e dans l’hexagone. La derniĂšre estimation du ministĂšre de l’IntĂ©rieur avance le chiffre de 40.000. La principale raison est que les forces de l’ordre ne peuvent ouvrir une enquĂȘte pour disparition inquiĂ©tante qu’en fonction de certains critĂšres : personnes sous tutelle, dĂ©pressives, mineures, dĂ©pendantes
 Dans le cas d’une personne majeure, s’il n’est pas dĂ©montrĂ© qu’elle est en danger imminent, « une enquĂȘte officielle sera impossible ».

Avant, il existait le RIF, la recherche dans l’intĂ©rĂȘt des familles. Mais cette procĂ©dure n’existe plus. DĂšs lors, les familles n’ont aucun recours officiel Ă  l’exception d’une demande auprĂšs de la mairie du domicile du disparu pour savoir s’il est encore en vie. « Nous pouvons intervenir Ă  ce moment et mettre en Ɠuvre des recherches avec nos moyens », explique Marc Barron, prĂ©sident de l’ARPD Hauts-de-France. 
Les bĂ©nĂ©voles de l’association n’ont pas accĂšs aux fichiers des forces de l’ordre, mais leur force est ailleurs : « Il y a une centaine de bĂ©nĂ©voles qui forment un maillage de tout le territoire. Nous pouvons aussi faire des enquĂȘtes de voisinage, des battues, des recherches sur les rĂ©seaux sociaux », poursuit le prĂ©sident.

Accompagnement des familles
L’ARPD peut intervenir mĂȘme sur des dossiers suivis par les forces de l’ordre. « Dans ce cas, il s’agit d’accompagnement et d’assistance des familles. Nous aidons aussi Ă  constituer les dossiers pour lancer des recherches », assure Marc Barron.

L’association n’agit cependant pas comme une agence d’enquĂȘte privĂ©e. « Si nous parvenons Ă  localiser une personne majeure disparue, nous allons l’informer que ses proches sont Ă  sa recherche. Si celle-ci ne dĂ©sire pas renouer le contact, nous ne pouvons pas lĂ©galement aller contre sa volontĂ© », insiste le bĂ©nĂ©vole. Pour Ă©viter que des familles restent des annĂ©es dans le doute, l’ARPD milite pour la crĂ©ation d’un « fichier des personnes qui ont dĂ©cidĂ© de disparaĂźtre ».

https://www.20minutes.fr/lille/2455899-20190220-hauts-france-association-aide-retrouver-proches-disparus

Posté par Recherches à 23:32 - Permalien [#]
15 février 2019

Vous pouvez nous aider Ă  retrouver un objet et Ă  mettre fin aux abus commis sur des enfants.

MERCI PAR AVANCE aux personnes qui voudront bien nous apporter leur aide.

Par respect pour les victimes, nous vous exhortons Ă  ne partager aucune information personnelle (photos reconnaissables, noms, etc.) sur les mĂ©dias sociaux ou ailleurs en ligne. Vos conseils utiles peuvent ĂȘtre partagĂ©s avec nous de maniĂšre sĂ©curisĂ©e via ce formulaire. Merci pour votre soutien.

Les indices les plus innocents peuvent parfois aider Ă  rĂ©soudre une affaire. Les objets sont tous pris Ă  partir du fond d'une image avec du matĂ©riel sexuellement explicite impliquant des mineurs. Pour toutes les images ci-dessous, toutes les autres pistes d’investigation ont dĂ©jĂ  Ă©tĂ© examinĂ©es. C'est pourquoi nous sollicitons votre aide pour identifier l'origine de certains de ces objets. Nous sommes convaincus que plus de regards mĂšneront Ă  plus de pistes et aideront finalement Ă  sauver ces enfants.

Pouvez-vous nous aider Ă  reconnaĂźtre les objets? Nous voulons spĂ©cifiquement tracer leur origine (lieu / pays). Vous pouvez aider en cliquant sur un objet que vous reconnaissez et en fournissant Ă  Europol les informations dont vous disposez sur cet objet. Cela peut ĂȘtre fait anonymement. Une fois que l’origine d’un objet est identifiĂ©e, nous en informerons les autoritĂ©s rĂ©pressives compĂ©tentes du pays concernĂ© pour qu’elles enquĂȘtent davantage et pour- rions accĂ©lĂ©rer l'identification du contrevenant et de la victime.

Stop Child Abuse - Trace an Object

Print PDF You can help us to trace an object and stop child abuse The most innocent clues can sometimes help crack a case. The objects are all taken from the background of an image with sexually explicit material involving minors. For all images below, every other investigative avenue has already been examined.

https://www.europol.europa.eu

Posté par Recherches à 19:38 - Permalien [#]
14 février 2019

A DIFFUSER TRES LARGEMENT ... Merci.

PORTRAIT ROBOT

Capture-d%u2019Ă©cran-2019-02-13-Ă -15

Cet homme est considĂ©rĂ© comme dangereux et activement recherchĂ© par les gendarmes ⬇

Moselle : Un homme suspectĂ© d’agressions sexuelles sur une joggeuse, son portait diffusĂ©.

La gendarmerie nationale a publié le portrait robot d'un homme suspecté d'agressions sexuelles sur une joggeuse en Moselle. Un appel à témoins a été lancé.

Qui a vu cet homme, don le portrait robot a été publié sur les réseaux sociaux par la gendarmerie de la Moselle, mercredi 13 février 2019 ?

Les enquĂȘteurs ont ouvert des investigations pour des faits d’agressions sexuelles sur une femme pratiquant la course Ă  pied.

Dans le cadre d’une enquĂȘte ouverte pour des faits d’agressions sexuelles sur une joggeuse, les gendarmes de Thionville cherchent Ă  identifier un homme dont le portrait robot a Ă©tĂ© rĂ©alisĂ©.

Selon les gendarmes, le 29 janvier 2019 vers 17 heures, il circulait Ă  bord d’un vĂ©hicule vert dans le secteur de Ritzing (Moselle), un petit village au nord-est de Thionville Ă  la frontiĂšre franco-allemande. Il Ă©tait porteur d’un jeans et d’une veste type bombers noire.

Les enquĂȘteurs de la gendarmerie recherchent activement des tĂ©moins de cette agression mais aussi des personnes susceptible de connaĂźtre le suspect ou de l’avoir croisĂ©.

Toute personne dĂ©tenant le moindre renseignement ou susceptible de l’identifier est invitĂ©e Ă  contacter immĂ©diatement la gendarmerie de Rettel au 03 82 83 70 01 (ou par mail Ă  bta.rettel@gendarmerie.interieur.gouv.fr) ou encore en composant le 17.

Moselle : un homme suspecté d'agressions sexuelles sur une joggeuse, son portrait diffusé

La gendarmerie nationale a publié le portrait robot d'un homme suspecté d'agressions sexuelles sur une joggeuse en Moselle. Un appel à témoins a été lancé.

https://actu.fr
Diffusion de Fugues et Disparitions

Diffusion de Fugues et Disparitions. 74K likes. Avis de recherche . Appel à témoins . Fugue . Disparition inquiétante . L'enfance en danger.

https://www.facebook.com

Posté par Recherches à 19:01 - Permalien [#]

Pour les enfants placés, le couperet tombe dÚs 18 ans.

À leur majoritĂ©, les jeunes qui sortent de l’aide sociale Ă  l’enfance se prĂ©parent Ă  des annĂ©es de galĂšre.

photo_5_0

Un quart des SDF sont d’anciens enfants placĂ©s, alerte la Fondation AbbĂ©-Pierre. Julien Denormandie, secrĂ©taire d’État Ă  la CohĂ©sion des territoires (en haut Ă  droite) sur Ă©cran gĂ©ant pendant la manifestation des membres de Repairs! | Élodie Toto

Charles Lambret a 17 ans. Étudiant en terminale ES, il passera son bac dans quelques mois. Mais en plus de cet examen ce qui le stresse, surtout, c’est qu'il aura 18 ans le 13 juillet. Pour la plupart des adolescentes et des adolescents, avoir 18 ans signifie pouvoir voter, conduire ou encore consommer lĂ©galement de l’alcool dans un bar. Pour lui, avoir 18 ans signifie se retrouver Ă  la rue, sans ressources.

Charles fait partie des 300.000 enfants pris en charge par l’Aide sociale Ă  l’enfance (ASE) en France. Rappelons que la premiĂšre mission de l’ASE est d’«apporter un soutien matĂ©riel, Ă©ducatif et psychologique tant aux mineurs et Ă  leur famille ou Ă  tout dĂ©tenteur de l'autoritĂ© parentale, confrontĂ©s Ă  des difficultĂ©s risquant de mettre en danger la santĂ©, la sĂ©curitĂ©, la moralitĂ© de ces mineurs ou de compromettre gravement leur Ă©ducation ou leur dĂ©veloppement physique, affectif, intellectuel et social.»

Avant d’arriver en famille d’accueil, Charles vivait avec sa mĂšre et sa grand-mĂšre. Quand sa mĂšre diabĂ©tique a dĂ» ĂȘtre internĂ©e en hĂŽpital psychiatrique, il s’est retrouvĂ© dans l’incapacitĂ© de vivre seul avec sa grand-mĂšre, ĂągĂ©e de 94 ans. «Je suis plus stable et plus Ă  l’aise dans ma vie depuis que je suis Ă  l’ASE. Ma famille d’accueil fait ce qu’elle peut pour m'aider.»

À 18 ans, l’ASE cesse d’ĂȘtre obligatoire. À sa majoritĂ©, Charles devra donc quitter sa famille d’accueil et vivre par ses propres moyens comme il a vu d’autres personnes le faire avant lui. «Tu pars de ton foyer la veille de ton anniversaire, si t’as pas de plan de back up, si t’as pas de solutions, bah tu te retrouves Ă  la rue et c’est trĂšs compliquĂ©. Flippant.»

À 18 ans, la rue

Une situation qui est loin d’ĂȘtre rare. Dans un rapport, Antoine Dulin, vice-prĂ©sident du conseil Ă©conomique, social et environnemental, rappelle qu’environ 30% des moins de 30 ans utilisant les services d’hĂ©bergement temporaire et de restauration gratuite sont des anciens de l’ASE. Tout comme une personne sans domicile nĂ©e en France sur quatre. Ce qui est Ă©norme.

Ce mĂȘme rapport rappelle que, selon l’Insee, l’ñge moyen oĂč un jeune quitte le foyer familial est de 23,6 ans. Et, avec un accĂšs Ă  l’emploi de plus en plus difficile, les Tanguy se font de plus en plus nombreux. Pourtant, la France attend de ces jeunes en difficultĂ©s qu’ils soient autonomes dĂšs l’ñge de 18 ans.

Une situation contre laquelle s’insurge MichĂšle CrĂ©off, vice-prĂ©sidente du Conseil national de la protection de l’enfance. «On dĂ©pense des sommes folles pour Ă©lever des enfants puis au moment oĂč il doivent sauter dans le grand bain, on les lĂąche sans bouĂ©e, sans rien. C’est absurde et ça fait des dĂ©gĂąts dans la rue. C’est le dĂ©sengagement des dĂ©partements qui nourrit la prĂ©caritĂ©.» Car oui, l’Aide sociale Ă  l’enfance coĂ»te cher.

En se plongeant dans les chiffres, on se rend compte que, selon les dĂ©partements, un enfant de l’ASE coĂ»te entre 50.000 et 100.000 euros par an –soit un million d’euros en dix ans. Des sommes mirobolantes que MichĂšle CrĂ©off nous dĂ©cortique: «Pour les mineurs, une structure collective c’est entre 160 et 300 euros par jour. Et pour une famille d’accueil, c’est Ă  peu prĂšs 100 euros par jour.»

Prendre en charge plus longuement ces enfants reprĂ©sente donc un coĂ»t pour les dĂ©partements. Mais, selon MichĂšle CrĂ©off, ce n’est pas ce qui bloque le plus. «Les dĂ©partements ne se sentent pas l’obligation morale d’élever ces jeunes. Ils n’ont pas compris qu’ils devaient aller jusqu’au bout et comme il n’y a pas d’obligation politique de rĂ©sultat
 »

Pour les enfants placés, le couperet tombe dÚs 18 ans

À leur majoritĂ©, les jeunes qui sortent de l'aide sociale Ă  l'enfance se prĂ©parent Ă  des annĂ©es de galĂšre. Charles Lambret a 17 ans. Étudiant en terminale ES, il passera son bac dans quelques mois. Mais en plus de cet examen ce qui le stresse, surtout, c'est qu'il aura 18 ans le 13...

http://www.slate.fr
Innocence en Danger

Innocence en Danger, Paris, France. 8,857 likes · 2,454 talking about this · 70 were here. L'association INNOCENCE EN DANGER (IED) a pour objet la protection et la défense de l'enfant victime, dans...

https://www.facebook.com

Posté par Recherches à 19:00 - Permalien [#]

Un vaste scandale d'abus sexuels frappe la principale Ă©glise protestante des États-Unis ...

XVMf46c4888-2f68-11e9-a77e-3261db2e958e

AprĂšs les catholiques, la principale Ă©glise protestante amĂ©ricaine, la Southern Baptist Convention, est Ă  son tour secouĂ©e par un scandale sexuel de grande ampleur rĂ©vĂ©lĂ© par des journalistes et impliquant prĂšs de 400 pasteurs, bĂ©nĂ©voles et Ă©ducateurs sur deux dĂ©cennies. Deux quotidiens texans, le Houston Chronicle et le San Antonio Express-News , ont enquĂȘtĂ© pendant six mois sur ce rĂ©seau de 47.000 Ă©glises Ă©vangĂ©liques qui compte plus de quinze millions de membres, surtout dans le sud des États-Unis mais pas uniquement. Leurs rĂ©vĂ©lations dans une sĂ©rie d'articles publiĂ©s depuis dimanche sont accablantes.

Innocence en Danger

Innocence en Danger, Paris, France. 8,857 likes · 2,454 talking about this · 70 were here. L'association INNOCENCE EN DANGER (IED) a pour objet la protection et la défense de l'enfant victime, dans...

https://www.facebook.com
Un vaste scandale d'abus sexuels frappe la principale Ă©glise protestante des États-Unis

Par Le figaro.fr VIDÉO - Les quotidiens Houston Chronicle et San Antonio Express-News ont rĂ©vĂ©lĂ© cette semaine une affaire impliquant prĂšs de 400 pasteurs, bĂ©nĂ©voles et Ă©ducateurs de la Southern Baptist Convention sur deux dĂ©cennies.

http://www.lefigaro.fr

Posté par Recherches à 18:49 - Permalien [#]

Madame Annick LARROQUE, 71 ans, disparue depuis le 23 Juillet 2018.

AVIS DE RECHERCHE

( RAPPEL )

51231768_1979633995438074_6793679080110686208_n

 

Diffusion de Fugues et Disparitions

Diffusion de Fugues et Disparitions. 74K likes. Avis de recherche . Appel à témoins . Fugue . Disparition inquiétante . L'enfance en danger.

https://www.facebook.com

Posté par Recherches à 18:23 - Permalien [#]

51591256_2352635328114105_102586075549007872_n

La police de Douai lance un appel à témoin à la suite de la disparition d'un homme de 73 ans à Sin-le-Noble. On compte sur vous pour partager cet avis. Merci.

L'Observateur du Douaisis

La police de Douai lance un appel à témoin à la suite de la disparition d'un homme de 73 ans à Sin-le-Noble. On compte sur vous pour partager cet avis. Merci.

https://www.facebook.com
Diffusion de Fugues et Disparitions

Diffusion de Fugues et Disparitions. 74K likes. Avis de recherche . Appel à témoins . Fugue . Disparition inquiétante . L'enfance en danger.

https://en-gb.facebook.com

Posté par Recherches à 18:14 - Permalien [#]

52002787_950710605126736_6124846698100424704_n

APPEL A TEMOINS
Dans le cadre de la disparition jugée inquiétante d'une personne majeure, la gendarmerie de Roanne lance un appel à témoins.
La personne n'a plus Ă©tĂ© vue depuis mars 2018 mais les faits viennent d'ĂȘtre portĂ©s Ă  notre connaissance.

Gendarmerie de la Loire

Gendarmerie de la Loire, Saint-Étienne. 15K likes. Groupement de gendarmerie dĂ©partementale de la Loire 16 rue Claude Odde 42 000 Saint-Etienne

https://www.facebook.com

Posté par Recherches à 17:49 - Permalien [#]