# Mise à Jour - RAPPEL #

Disparus du Grau-du-Roi : Le corps retrouvé au large de Barcelone est bien celui d'Ayoub Ziane.
Les analyses ADN le confirment. Le corps retrouvé il y a trois jours au large de Barcelone est bien celui d'Ayoub Ziane, 24 ans, disparu en pleine mer à bord d'un jet-ski le 28 décembre dernier, avec Joséphine Rodriguez, 42 ans, et son fils Mike, 13 ans.
Selon maître Patrick Gontard, qui représente la famille d'Ayoub Ziane, les analyses ADN ont confirmé ce vendredi 21 février que le corps retrouvé au large de Barcelone le 18 février dernier est bien celui d'Ayoub Ziane.
Le jeune homme de 24 ans, originaire de Lunel, avait disparu avec Joséphine Rodriguez, 42 ans, et son fils Mike, 13 ans, le 28 décembre après une sortie en pleine mer en jet-ski. Ils étaient venus essayer un scooter qu'Ayoub projetait d'acheter.
Une vidéo de surveillance de la commune gardoise avait capté leur départ ce jour-là vers 16 h 30 puis, plus rien.
Joséphine et son fils Mike sont toujours portés disparus.

De nouvelles recherches entreprises.

Disparus du Grau-du-Roi : de nouvelles recherches entreprises

Partis le 28 décembre 2019 en scooter des mers du Grau-du-Roi, un homme, une femme et son fils n'ont, depuis, plus donné de signe de vie. Depuis lundi 28 janvier, les recherches en mer ont repris au large de La Grande-Motte après la disparition d'Ayoub Ziane, le pilote d'un scooter des mers et ses deux passagers, Joséphine Rodriguez et de son fils, Mike, 13 ans.

https://www.midilibre.fr

LE-GRAU-DU-ROI (30): Toujours sans nouvelles du petit Mike, de sa maman Joséphine et d’Ayoub disparus le 28 décembre 2019

L’ appel, relayé par L'ARPD (Assistance et Recherche de personnes Disparues), incite les personnes qui auraient des informations à contacter la gendarmerie du Grau-du-Roi au 04.66.53.48.00

81472365_2668512383215202_8929504022205825024_n

Rappel des faits :
Les trois disparus ont quitté le rivage du Grau-du-Roi vers 16 heures le samedi 28 décembre 2019.
Inquiets de ne pas les voir revenir, les proches de la mère et de son fils ont prévenu les secours. D'importants moyens de recherche et de secours ont alors été déployés sur terre, en mer et dans les airs.
Au départ du quartier de Port-Camargue, les images de vidéosurveillance montrent Zyan Ayoub, 24 ans, aux commandes du scooter des mers.
Ses deux passagers, Joséphine R., 40 ans, et son fils 13 ans, vêtus comme lui d'un gilet de sauvetage, sont calmement assis derrière lui.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

81772592_1499214176911424_8217261362057838592_o

Appel à témoins pour MIKE DEMETER, 13 ANS, disparu avec sa Maman et un ami le 28 DÉCEMBRE 2019 au Grau du Roi - Autorisation de diffusion parentale du 2 Janvier 2020 à 15H43 - La Gendarmerie Nationale lance un appel à témoins.

Ils ont disparu samedi 28 décembre. Les recherches aériennes ont été interrompues lundi midi. Le jet-ski et ses trois occupants dont une mère de famille et un adolescent âgé de 13 ans n'ont toujours pas été retrouvés.

Le jet-ski et ses trois occupants disparus en mer, samedi 28 décembre, au large du Grau-du-Roi, n'ont toujours pas été retrouvés. S'ils n'écartent aucune piste, les gendarmes privilégient la piste d'un accident tragique. Ce mardi, les proches des trois disparus en mer au large ont été à nouveau entendus par les gendarmes du Grau-du-Roi.

Joint au téléphone, le beau-frère de la mère de Joséphine, la belle-sœur de mère de famille disparue a fait part de son inquiétude. Il rappelle que les deux téléphones du pilote domicilié à Lunel et de Joséphine, une mère de famille installée à Saint-Laurent-d'Aigouze, ne répondent plus.

Si elle était quelque part, elle aurait donné signe de vie", témoigne ce jeune homme. "Cette petite balade en jet ski était prévue. Le pilote est venu la chercher chez elle à Saint-Laurent-d'Aigouze. Elle avait annoncé qu'elle serait là dès samedi soir." La dernière fois que ce scooter des mers a été aperçu, il quittait Port-Camargue et prenait le large du côté du Grau-du-Roi et de la baie d’Aigues-Mortes.

C’était samedi dernier, vers 14 h 30, selon le Cross Med (centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage Méditerranée). Les caméras ont filmé son départ. Le pilote et les deux passagers avaient tous un gilet de sauvetage. L’engin puissant s’est éloigné de la côte. Le temps était magnifique, la brise légère et la température de l’eau bien fraîche.

L’alerte a été donnée 20 heures plus tard.

Depuis, plus rien. Le pilote, un Lunellois, Joséphine, une mère de famille et Mike, son fils âgé de 13 ans ont disparu. Et l’inquiétude est forte chez les proches de cette femme membre de la communauté des gens du voyage, sédentarisée sur un terrain à Saint-Laurent-d’Aigouze.

Une enquête pour disparition inquiétante a été ouverte et confiée aux gendarmes de la brigade de recherches de Vauvert.

L’alerte a été donnée au centre opérationnel de la gendarmerie de l’Hérault un peu plus de 20 heures après le départ du scooter. Soit ce dimanche, vers 15 h 30. À terre, les gendarmes de la brigade du Grau-du-Roi ont patrouillé dans le secteur. Le Cross Med a engagé un hélicoptère de la gendarmerie de Montpellier et l’hélicoptère Dragon de la Sécurité civile sur les secteurs du golfe d’Aigues-Mortes et du sud du golfe. Plus tard, au large et sur la côte, des jumelles à vision nocturne et des caméras thermiques ont été utilisées jusqu’à 20 h 10.

Suspendues pendant la nuit, les recherches ont repris ce lundi matin. Cette fois-ci, le Cross Med avait dépêché un Falcon 50, un avion de patrouille maritime de la Marine nationale pour inspecter une zone plus vaste, susceptible de correspondre à la dérive estimée du jet ski, de Gruissan à Agde. Sans succès. Ce lundi, vers 12 h, le préfet maritime a ordonné l’arrêt des recherches en mer en raison "de l’absence d’éléments nouveaux permettant de réorienter les recherches".

Toute personne ayant des informations est priée de contacter la Gendarmerie du Grau du Roi au 📞 04 66 53 48 00. N'intervenez jamais seul(e). Ne mettez ni votre vie en danger, ni celle de la personne recherchée, prévenez immédiatement les autorités ☎️17 ou 112. Merci. www.solidaritealerte.com

ARPD, Assistance et Recherche de Personnes Disparues, Association

L'A.R.P.D. oeuvre dans les disparitions et fugues de Mineurs , Majeurs et aussi en cas d'enlèvement parental. Notre association est depuis 16 ans à votre disposition, vous avez des soucis pour...

https://www.facebook.com
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

APPEL A TEMOINS

82138298_3295711730499550_8806457469782982656_n

Appel à témoins après la disparition d’une femme et de son fils au Grau-du-Roi.
Une enquête est ouverte alors que la mère et l’adolescent de 13 ans n’ont plus donné de nouvelles depuis une sortie en mer le samedi 28 décembre 2019 dans l'après-midi.
Ils restent introuvables.
Une femme, son fils de 13 ans et l'homme qui les accompagnait, disparus samedi au Grau-du-Roi (Gard), lors d'une sortie en scooter des mers, n'ont toujours pas donné signe de vie ce mardi.
Un appel à témoins est lancé.
L'appel, relayé par l'ARDP (Assistance et recherche des personnes disparues), incite les personnes qui auraient des informations à contacter le 17 ou la gendarmerie maritime du Grau-du-Roi au 04 66 53 48 00.
Les trois disparus ont quitté le rivage du Grau-du-Roi vers 16 heures. Contrairement à ce qui avait été cru dans un premier temps, il ne s'agit pas d'une famille, mais d'une mère, de son fils et d'un ami de celle-ci.
Inquiets de ne pas les voir revenir, les proches de la mère et de son fils ont prévenu les secours dimanche. D'importants moyens de recherche et de secours ont alors été déployés sur terre, en mer et dans les airs.
Aucune hypothèse n'est privilégiée.
Au départ du quartier de Port-Camargue, les images de vidéosurveillance montrent Zyan A., 24 ans, aux commandes du scooter des mers.
Ses deux passagers, Joséphine R., 40 ans, et son fils, vêtus comme lui d'un gilet de sauvetage, sont calmement assis derrière lui.
Les recherches ont été arrêtées lundi en milieu de journée, mais l'enquête se poursuit. Interrogé par Le Parisien, le procureur de la République de Nîmes, Eric Maurel, indique qu'«il s'agit, à ce stade, d'une enquête pour disparition inquiétante.
Aucun élément nous laisse à penser que l'une ou l'autre des personnes ait été contrainte de monter à bord de ce scooter.

ARPD, Assistance et Recherche de Personnes Disparues, Association

L'A.R.P.D. oeuvre dans les disparitions et fugues de Mineurs , Majeurs et aussi en cas d'enlèvement parental. Notre association est depuis 16 ans à votre disposition, vous avez des soucis pour...

https://www.facebook.com