6yuv1

 

51 287 SIGNALEMENTS DE DISPARITION DE MINEUR EN 2019

25 MAI – JOURNÉE INTERNATIONALE DES ENFANTS DISPARUS

A l’occasion du 25 mai, JournĂ©e Internationale des Enfants Disparus, Droit d’Enfance, en charge du numĂ©ro d’urgence 116 000, invite Ă  la mobilisation contre les disparitions d’enfants. 

En 2019, en France, 51 287 mineurs ont Ă©tĂ© inscrits au Fichier des personnes recherchĂ©es (FPR), contre 53 439 en 2018 (Source MinistĂšre de l’intĂ©rieur) :

  • 522 mineurs enlevĂ©s ou dĂ©tournĂ©s, contre 614 en 2018. Ce chiffre reste minimisĂ© par le fait que de nombreux parents touchĂ©s par l'enlĂšvement parental ne parviennent pas Ă  dĂ©poser plainte et donc Ă  faire inscrire leurs enfants au FPR.
     
  • 49 846 mineurs dĂ©clarĂ©s en fugue, contre 51 925 en 2018
     
  • 918 mineurs dont la disparition est jugĂ©e inquiĂ©tante, contre 900 en 2018

PROGRAMME DE LA JOURNÉE du 25 mai

L'an dernier, Droit d'Enfance avait organisé un grand événement au Parc André Citroën à Paris avec : village de sensibilisation, fresque géante réalisée en live par un artiste de rue renommé, animations et jeux pour tous


Pour cette journĂ©e, crise sanitaire du COVID19 oblige, il n’a pas Ă©tĂ© possible d’organiser un nouvel Ă©vĂ©nement. 

L’APEV a Ă©galement Ă©tĂ© dans l’obligation d’annuler la nouvelle campagne d’affichage d’avis de recherche d’enfants disparus prĂ©vue cette annĂ©e.

Mais nous ne serons pas pour autant silencieux en cette journĂ©e de mĂ©moire. 

Rendez-vous sur nos réseaux sociaux, Facebook, Twitter, LinkedIn le 25 mai pour découvrir nos actions en suivant les hashtag #JournéeInternationaleDesEnfantsDisparus

Associations actives pour les enfants disparus : 

116 000 Enfants Disparus : numĂ©ro d’urgence pour le soutien des familles.

Le 116 000 est le numĂ©ro d’urgence officiel et gratuit pour les familles victimes d’une disparition de mineur. Il est accessible partout en Europe, 24h/24 et 7jrs/7. L’équipe du 116 000 Enfants Disparus intervient auprĂšs des familles dans le cadre de fugues, d’enlĂšvements parentaux en France ou Ă  l’étranger, de disparitions inquiĂ©tantes de mineurs et de jeunes majeurs. 

Cet accompagnement se poursuit tant que la famille en exprime le besoin, y compris aprĂšs le retour de l’enfant. 

Les conseillers du 116 000 fournissent un accompagnement psychologique et les conseillent sur les procĂ©dures administratives et juridiques Ă  engager. Ils bĂ©nĂ©ficient d’un rĂ©seau important (polices, gendarmeries, ministĂšres
) leur permettant de suivre les dossiers au plus prĂšs.